Navigation – Plan du site

Texte intégral

  • 1 Anawati, Georges C., « Textes arabes anciens édités en Égypte au cours de l’année 1953 », Mideo 1, (...)

1Depuis 1954 et jusqu’en 2012, la revue du Mideo a publié sous la direction des Pères G. C. Anawati et C. Gilliot un « Bulletin des textes arabes anciens édités en Égypte ». Il ne s’agissait pas tant de donner un jugement de valeur que « d’établir la ‘fiche analytique’ de chaque ouvrage paru, en utilisant notamment les introductions des éditeurs qui contiennent souvent des renseignements précis et de première main et en se référant aux textes eux-mêmes »1. À cet avertissement du Père Anawati ont succédé parfois de brèves analyses critiques des ouvrages faisant du Bulletin un outil de travail précieux et ô combien très apprécié par les chercheurs. Dans les derniers numéros, notre Bulletin avait fini par prendre une ampleur impressionnante. Cependant, sa version papier en rendait l’usage difficile alors même que l’informatique offrait de nouveaux outils incontournables. En effet, la bibliothèque de notre Institut a développé une nouvelle version de son logiciel de catalogage, AlKindi 4, qui adopte désormais le modèle des FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques). Ce nouveau modèle permet de distinguer clairement l’histoire éditoriale d’une œuvre (éditions, traductions, réimpressions…) et son histoire culturelle (commentaires, gloses, réfutations…), autant d’informations que contenait le Bulletin. Ceci nous a donc amené à repenser les modalités du Bulletin dans la revue. Tout cela est d’ores et déjà accessible en ligne, sur la nouvelle version de notre catalogue. Nous projetons à moyen terme à la fois de reprendre les données des anciens bulletins publiés dans le Mideo pour qu’elles soient accessibles dans le catalogue et d’intégrer de nouvelles notices critiques qui seront signées par une équipe de chercheurs. À ce jour, cette fonctionnalité n’est pas encore opératoire, mais les frères René-Vincent du Grandlaunay et Rémi Chéno y travaillent. En attendant de voir le Bulletin sous un visage nouveau, que le Père Claude Gilliot soit remercié pour la qualité de son travail et l’ardeur qu’il y mit ces dernières années.

2Nous tenons aussi à remercier le Père Emilio Platti pour avoir dirigé le Mideo (2010-2014) à la suite du Père Régis Morelon. Il s’en acquitta avec ténacité et permit à la revue de retrouver un rythme bisannuel tout en maintenant une publication de qualité avec des articles de fonds et des éditions critiques de texte.

3Le changement de direction de la revue a été l’occasion d’apporter quelques nouveautés. D’une part, nous avons étendu le comité scientifique. Composé de collègues islamologues reconnus, le Comité de lecture s’est aussi internationalisé. D’autre part, les critères de publication des articles ont été retravaillés afin de répondre aux exigences de qualité et de crédibilité scientifiques, notamment en instaurant une procédure d’évaluation rigoureuse en double aveugle. Par ailleurs, pour des raisons pratiques nous publions désormais le Mideo aux éditions de l’Ifao. La proximité cairote y est appréciable, mais ce changement d’éditeur a aussi été l’occasion de faire évoluer le Mideo dans une version numérique permettant un accès plus large à nos travaux. Si nous remercions les éditions Peeters pour leur compétence, leur sérieux et leur amitié, nous ne doutons pas que les éditions de l’Ifao sauront aussi répondre avec professionnalisme à nos attentes. Ce changement d’éditeur nous a amené à repenser la facture stylistique (translittération, bibliographie) et à adopter de nouvelles normes.

4Enfin, si le Mideo reste des Mélanges, comme l’indique sa nouvelle couverture, chaque numéro sera désormais identifiable par une thématique. Pour ce premier thème, nous avons retenu les recherches actuelles conduites sur le Coran et la pluralité des herméneutiques proposées. Michel Cuypers signe un article où il répond à un des contempteurs de l’analyse rhétorique appliquée au Coran. El-Sayed Amin, enseignant à l’université al-Azhar, propose une mise au point exégétique sur la question de la violence dans le Coran. Jean-Louis Déclais présente une traduction de la sourate al-Aʿrāf et montre l’existence de procédés midrashiques. Mohammad-Ali Amir-Moezzi rend compte de l’apport de l’enseignement des imams à propos de la sourate al-Qadr. Geneviève Gobillot, en suivant la méthode inductive de lecture du Coran, traite de la question de l’histoire et de la géographie sacrée dans le Coran à partir de l’exemple de Sodome. Enfin, Mehdi Azaiez propose une analyse de la présence d’une figure rhétorique décisive dans le Coran, celle de l’allocutaire coranique. Le Mideo reste des Mélanges et l’on trouvera dans ce numéro un article important de Philippe Vallat dont la recherche sur Abū Bakr al-Rāzī entre dans un dialogue et un débat soutenu de recherche et d’interprétation avec ses collègues.

Système de transcription des lettres arabes

5Les consonnes, semi-consonnes et voyelles longues sont translittérées par les signes suivants :
ʾ ā b t ṯ ǧ ḥ ḫ d ḏ r z s š ṣ ḍ ṭ ẓ ʿ ġ f q k l m n h w/ū y/ī

Haut de page

Notes

1 Anawati, Georges C., « Textes arabes anciens édités en Égypte au cours de l’année 1953 », Mideo 1, Dar al-Maaref, 1954, p. 104.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Liminaire », MIDÉO, 31 | 2016, VII-IX.

Référence électronique

« Liminaire », MIDÉO [En ligne], 31 | 2015, mis en ligne le 14 avril 2016, consulté le 23 mai 2017. URL : http://mideo.revues.org/317

Haut de page

Droits d’auteur

Institut Dominicain d'Études Orientales

Haut de page
  • Logo Institut dominicain d'études orientales - IDEO
  • Logo Institut français d'archéologie orientale - IFAO
  • Revues.org